Louis GABAUDE

Chercheur

 

 

Louis Gabaude commença sa vie asiatique par un service national accompli comme enseignant au Laos de 1964 à 1966. Diplômé de l’Institut Supérieur de Théologie des Religions et de l’École Pratique des Hautes Études, Docteur de 3e cycle, il a enseigné à l’Alliance française de Bangkok, à l’université de Chiang Mai avant de devenir membre de l’École française d’Extrême-Orient. Maintenant retraité, il réside à Chiang Mai. Son domaine de recherche privilégié est l’histoire des idées dans le bouddhisme contemporain. L’objectif est d’analyser comment, à partir d’une situation socio-historique donnée, les interprétations, les valeurs et les institutions bouddhistes évoluent pour tenter de répondre aux situations nouvelles. Parmi ses principaux ouvrages citons : Les cetiya de sable au Laos et en Thaïlande. Les textes (1979), Une Herméneutique bouddhique contemporaine de Thaïlande : Buddhadasa Bhikkhu, (1988), La Thaïlande : continuité du partenariat avec la France (avec Pensiri Charoenphote, 2008) ; et parmi ses récents articles : « De l’invisible au Rouge sang : les couleurs des minorités de Thaïlande » (Études Interculturelles, 3/2010), « Hors du monde ou dans la famille » (in Adeline Herrou et Gisèle Krauskopff (dir.), Moines et moniales de par le monde. La vie monastique au miroir de la parenté, 2010), « Note sur l’ "ordination" sans ordre des arbres et des forêts » (Aséanie, 25, 2010).

--

2 août 2017