Andrée FEILLARD

Chercheuse

 

 

Andrée Feillard, chargée de recherche au CNRS, a étudié l’histoire politique de l’islam indonésien et le Nahdlatul Ulama notamment, la plus grande organisation musulmane. Elle a ensuite porté son attention sur l’émergence des mouvements islamiques radicaux et la recomposition de l’islam post-1998. Les résultats de sa recherche ont fait l’objet d’un ouvrage intitulé La Fin de l’Innocence ? L’islam indonésien face à la tentation radicale, de 1967 à nos jours (avec Rémy Madinier, Irasec-Les Indes savantes, 2006). Elle a aussi observé la question féminine dans l’islam indonésien. Entre 2002 et 2005, elle a été détachée auprès de l’École française d’Extrême-Orient à Jakarta. Elle a également été journaliste à l’Agence France Presse (1981-1985) à Jakarta puis responsable de l’hebdomadaire régional Asiaweek (1985-1989). Elle a également coordonné l’ouvrage L’Islam en Asie, du Caucase à la Chine (La Documentation française, 2001).

--

        

4 août 2017