Hui-Yeon KIM

Chercheuse

 

 

Sa thèse de sociologie, « Le pentecôtisme coréen à l’épreuve de la transnationalisation : le cas de l’Église du Plein Évangile de Cho Yonggi », a été soutenu en 2011 à l’EHESS. Elle a enseigné la langue et la civilisation coréenne à l’INALCO de 2005 à 2011 et est depuis septembre 2012 maître de conférence à l’Université Paris-Diderot.
Dans le cadre de la programmation de l’Irasec, sa réflexion porte sur la construction de la politique d’influence sud-coréenne en Asie du Sud-Est, étudiée à partir du rôle particulier des Églises pentecôtistes en tant qu’intermédiaires culturelles et têtes de pont des entreprises coréennes implantées localement.
- Son projet de bourse – qui donnera lieu à la publication d’un « Carnet de l’Irasec » en 2013 – porte sur les dynamiques et représentations des évangéliques sud-coréens en Asie du Sud-Est, conduisant des terrains aux Philippines, au Cambodge, en Thaïlande, en Indonésie et en Malaisie.
- Elle contribue également à un chapitre dans P. Boudeaux et J. Jammes (dir.), Évangélismes en Asie du Sud-Est (programmation Irasec, publication prévue en 2014).

--

 

20 mars 2013