Abigaël PESSES

Chercheuse statutaire

Directrice adjointe depuis 2014

 

 

Thèmes de recherche

  • Politiques environnementales et développement durable en Thaïlande, gouvernance et préservation des ressources forestières.
  • Anthropologie de la nature, cosmologies et rituels, relations entre humains et non humains, paysages spirituels.
  • Hybridation des systèmes de connaissance sur la nature.
  • Enjeux fonciers et société civile en Thaïlande.
  • Usages sociaux de l'Internet, humanités numériques, libre accès.

 

Parcours

Abigaël Pesses mène des recherches sur le terrain en Thaïlande depuis 1996, en se concentrant sur les populations du nord de la Thaïlande et les Karen. Son doctorat en anthropologie, obtenu à l'Université de Paris-Ouest Nanterre, porte sur les formes d'appropriation sociales et politiques des enjeux environnementaux par différents acteurs nationaux thaïlandais: minorités, ONG, Sangha bouddhique, État et Roi. De 2007 à 2009, elle a enseigné l'anthropologie de l'Asie du Sud-Est à l'Université de Provence (France) et s'est ensuite impliquée dans des projets en humanités numériques. En tant que directrice adjointe de l'Irasec (2014-2018), Abigaël Pesses coordonne les programmes de recherche, la coopération scientifique et les publications sur l'Asie du Sud-Est, principalement en français et en anglais. Elle dirige actuellement un projet de publication en libre accès et un axe collectif de recherche sur les relations entre sociétés et environnements en Asie du Sud-Est, en partenariat avec les universités de Chulalongkorn et de Chiang Mai (http://nature.hypotheses.org/).

 

Sélection bibliographique

Livres

2017 Abigaël PESSES et Claire Tran (dir.), Asie du Sud-Est 2017 : Bilan, enjeux et perspectives, Paris-Bangkok, Les Indes savantes-IRASEC

2016 Abigaël PESSES (dir.), Asie du Sud-Est 2016 : Bilan, enjeux et perspectives, Paris-Bangkok, Les Indes savantes-IRASEC

2015 Abigaël PESSES et François Robinne (dir.), Asie du Sud-Est 2015 : Bilan, enjeux et perspectives, Paris-Bangkok, Les Indes savantes-IRASEC.

 

Articles

2016 (avec Sarah Anaïs ANDRIEU et Élodie COFFRE), « Instrumentalisations politiques des rôles féminins en Asie du Sud-Est », in Abigaël PESSES (dir.), Asie du Sud-Est 2016 : Bilan, enjeux et perspectives, Paris-Bangkok, Les Indes savantes-IRASEC.

2012 « Intégration des savoirs locaux en Thaïlande. Savoir-faire karen à l’école et éco-tradition », Dimensions formelle et non formelle de l’éducation en Asie orientale. Socialisation et rapport au contenu d’apprentissage, Jean-Marc Degrave (éd.), Aix-en-Provence : Presses Universitaires de Provence, pp. 205-225.

2010 « Les rites d’ordination d’arbres, mise en scène de l’écologie indigène en Thaïlande », Aséanie, Bangkok : Éditions du Centre d’Anthropologie de Sirindhorn, n°25, pp. 53-90.

2007 « Women abilities : Feminism and the ethic of sustainable development among Karen Highlanders », Taï Culture, Berlin : SEACOM, vol.19, pp. 183-196.

 

Film

2007 « Stateless Natives », 12 m’. Film réalisé dans le cadre d’une mission de recherche d’un mois en Thaïlande pour mener une enquête sur les conditions d’accès de la minorité karen thaïe à la citoyenneté dans le cadre du programme de recherche « SIDA/Trafic de Personnes » coordonné par l’UNESCO.

 

Thèse

2004,     « Les Karen : Horizons d’une population frontière. Mise en scène de l’indigénisme et écologie en Thaïlande ». Thèse de doctorat en anthropologie, Université de Nanterre, 479 p.

--

     

4 septembre 2014