> Études par pays | Timor Leste

Timor Lorosa’e - Pays Carrefour de l’Asie et du Pacifique

Un atlas géohistorique


Frédéric Durand
Presses Universitaires de Marne-La-Vallée, Marne-La-Vallée-Bangkok, May 2002, 208 p.
ISBN : 2-914550-01-4
Langue française Texte français

Sur la route d'une histoire marquée par maints épisodes tragiques, Timor-Est a accédé à l'indépendance le 20 mai 2002, sous le nom de Timor Lorosa'e, Timor "Lever de Soleil".

Mosaïque ethnolinguistique située aux confins de l'Asie du Sud-Est et du monde océanien, ce territoire couvre une superficie de 14 610 Km2, soit un peu plus que le Liban. Comptoir puis colonie portugaise pendant quatre siècles, il a été envahi par l'armée indonésienne en décembre 1975. Dans les jours qui ont suivi, l'Organisation des Nations Unies a déploré l'intervention et demandé le retrait immédiat des troupes de Jakarta. Ces résolutions sont restées sans effet. Plus de 250 000 Est-timorais ont péri, tandis qu'une résistance s'efforçait de maintenir un fragile espoir de liberté.

En 1998, des manifestations populaires ont poussé le général Suharto à la démission de la présidence de la République d'Indonésie. Timor-Est a alors obtenu la tenue d'un référendum d'autodétermination. Et c'est ainsi que le 30 août 1999, plus de 78% de la population ont voté pour l'indépendance, mettant un terme à vingt-cinq années d'occupation.

Le présent atlas s'est fixé pour objectif de réfléchir sur l'originalité de ce territoire et, en mobilisant les ressources documentaires statistiques et cartographiques disponibles depuis l'époque coloniale, d'essayer d'expliquer comment des contraintes matérielles et des enjeux locaux, régionaux ou mondiaux ont pu jouer et continuent d'influer sur le destin timorais.

--

 

TABLE DES MATIÈRES

 

 

Avant-propos
Préface, par José Ramos Horta, Prix Nobel de la Paix
Dédicace et remerciements
Notes méthodologiques et orthographiques
Eléments de traduction de base (portugais, anglais)

Introduction

 

Partie 1 : Timor Lorosa’e du planétaire au local

1.1 Timor Lorosa’e : un petit pays ?
1.2 Une insertion dans la communauté internationale longtemps contrariée
1.3 Au carrefour de TAsie/Pacifique
1.4 Timor Lorosa’e entre Indonésie et Australie
1.5 Les contraintes d’un réaménagement territorial

 

Partie 2 : Une île entre mondes asiatique et mélanésien

2.1 Un fragment de la plaque australienne, à la dérive vers l’Asie
2.2 Formations géologiques, reliefs et sols marqués par la diversité
2.3 Un climat contrasté, à la limite du tropical sec
2.4 Un réseau hydrographique important, mais générateur de difficultés
2.5 Des sols aux potentialités réduites
2.6 Des courants marins entre Chine et Nouvelle-Guinée

 

Partie 3 : D’une mosaïque ethnolinguistique à l'instauration d'un régime colonial

3.1 Les enfants du Grand Crocodile
3.2 Une colonisation portugaise progressive et laborieuse
3.3 Une mosaïque de chefferies face aux Occidentaux
3.4 L’extrémité politique et économique de V “ Empire portugais des Indes ”

 

Partie 4 : Chronique d’une invasion indonésienne annoncée

4.1 Un processus de décolonisation sacrifié
4.2 La stratégie du faucon et de la colombe
4.3 Dili : 7 décembre 1975
4.4 Campagnes militaires, camps de regroupement et famines programmées
4.5 Une résistance acculée, mais revitalisée par l’acharnement de l’armée indonésienne
4.6 La “normalisation” apparente des années 1980
4.7 De nouvelles formes de résistance

 

Partie 5 : Un essai de bilan humain (1974-1999)

5.1 Revue des chiffres disponibles
5.2 Des évaluations contradictoires
5.3 Des transformations sociales et territoriales importantes
 

Partie 6 : L’administration du territoire sous l’occupation indonésienne (1975-1999)

6.1 Des réalisations spectaculaires mais ciblées
6.2 Quelle citoyenneté indonésienne pour les populations est-timoraises ?
6.3. L’instauration de monopoles néo-coloniaux
6.4. La manne pétrolière : intérêts économiques et moyen de pression diplomatique internationale
6.5. L’ “arme” agricole
6.6 Une planification sans grand rapport avec les réalités locales

 

Partie 7 : Du référendum à la tutelle de l’ONU (1999-mai 2002)

7.1 La crise asiatique de 1997 au secours des Droits de l’Homme ?
7.2 La reprise de la stratégie du faucon et de la colombe
7.3 La résurgence des milices paramilitaires
7.4 La préparation du référendum d’août 1999 sous le signe de la violence
7.5 Des destructions massives et près de 300 000 déplacés
7.6 Quand les enjeux géopolitiques mondiaux se lisent sur l’échiquier est-timorais
7.7 Timor Lorosa’e : crimes contre l’Humanité et génocide oublié ?

 

Partie 8 : Timor Lorosa’e face à son avenir

8.1 Au seuil de l’insertion dans la communauté mondiale
8.2 La menace des milices pro-indonésiennes et la question des “ déplacés ”
8.3 Viabilité et indépendance économique
8.4 L’apprentissage de la démocratie
8.5 Gérer la diversité culturelle
8.6 Aménagement du territoire et urbanisation
8.7 Eviter de passer de “ territoire en guerre ” à “ nation sous-développée ”

 

Conclusion

Photographies
Notes
Éléments de bibliographie
Glossaire et liste des acronymes
Chronologie
Liste des cartes et figures
Liste des tableaux et photographies

Table of contents
Summário
List of figures
Lista das figuras

--

 

L’AUTEUR

 

Frédéric Durand est maître de Conférences en géographie à l'Université Toulouse II-Le Mirail. Spécialiste de l'Asie du Sud-Est, il est l'auteur de plusieurs ouvrages et articles sur la région. Le présent atlas est le résultat d'une coopération entre TIRASEC (Institut de Recherche sur l'Asie du Sud-Est, à Bangkok), le département de géographie de l'Université Toulouse II-Le Mirail et l'Université de Mame-la- Vallée.