>Accueil

Les postes de chercheur.se à l’Irasec

Ces postes sont gérés par l’InSHS et ne font pas l’objet d’une annonce spécifique, mais sont pourvus tous les ans selon les modalités prévues par l’InSHS pour les différentes catégories de postes (voir la page de l’InSHS pour plus d’information).

 

Affectation de chercheurs statutaires du CNRS à l’Irasec

Le dossier de mobilité à déposer auprès de la direction de l’InSHS en février-mars pour une affectation en septembre.

Le dossier de mobilité doit comprendre :

  • un projet de recherche
  • un CV actualisé
  • une lettre d'intention
  • une lettre d'acceptation du directeur(rice) de l'USR ou de l’UMI
  • une lettre d'acceptation du directeur(rice) de l’unité de départ.

Le dossier complet doit être adressé, par courriel, vers le mois de mars (voir le site du CNRS), à Sylvie Demurger (DAS Europe et international – demurger@gate.cnrs.fr) ainsi qu’à Diane Brami (Déléguée UMIFRE – diane.brami@cnrs-dir.fr).

 

 

Accueil d’enseignants-chercheurs (Université) en délégation CNRS à l’Irasec

 

Démarche dans votre Université

Les délégations à l’étranger suivent la procédure normale de la campagne d’accueil en délégation d’enseignants-chercheurs, généralement lancée en octobre novembre.  Le calendrier des demandes de délégation est propre à chaque université et qui passe nécessairement par les votes successifs du conseil d’UFR et conseil scientifique de l’UFR puis aux instances de l’université (CA et conseil scientifique). L’enseignant chercheur doit obtenir un avis favorable de son université pour son départ en délégation qui transmet alors le dossier au CNRS.

 

Démarche auprès de la direction du laboratoire

L’enseignant chercheur doit informer la direction (claire.tran@irasec.com) de sa candidature et lui envoyer une copie de son dossier de candidature auprès du CNRS par une lettre de motivation, le projet de recherche proposé et dans quel axe de recherche il s’inscrit et un CV. Et ce afin d’obtenir une lettre de soutien.

Dans sa lettre, l’enseignant chercheur doit expliquer en quoi une délégation dans le lieu d’affectation qu’il souhaite (à Bangkok ou dans une autre ville d’Asie du Sud- Est), est utile pour ses recherches mais également ce qu’il pourra apporter à l’Irasec en terme de projets (personnels et collectifs), de coopération locale et régionale (Universités et Instituts de recherche locaux).

 

Résultat de la campagne et affectation

Les demandes de délégation sont examinées et classées par les conseils par section puis par le conseil général du CNRS. La réponse du CNRS arrive au printemps (avril mai). Si la candidature est retenue, l’accueil à l’Irasec commence en septembre de l’année suivante.

Pendant la durée de votre affectation à l’étranger, l’Institut attend des chercheurs, non seulement qu’ils mènent à bien leur projet de recherche personnel, mais également qu’ils participent activement à l’animation de la vie scientifique de l’unité, en coordination avec son directeur. Cette participation active implique notamment, et non exclusivement, leur présence régulière dans les locaux de l’unité, l’encadrement d’étudiants, l’organisation d’évènements scientifiques, et la participation au dépôt de projets de recherche pour l’unité.

 

 

Soutien à la mobilité internationale (SMI) de courte durée (de 3 à 9 mois)
Chercheurs/ Enseignants – chercheurs à l’Irasec

 

Dans le cadre du SMI, Soutien à la Mobilité Internationale, et en appui au développement des projets scientifiques à dimension internationale, l’InSHS propose aux chercheurs, y compris enseignants-chercheurs et ingénieurs de recherche, des unités qu’il copilote, une aide pour la réalisation d’actions de recherche à l’étranger.

Cette aide concerne toutes les disciplines et tous les types de missions de recherche (travail de terrain, consultation de sources, montage de projet, rédaction d’ouvrage ou d’article en collaboration…) et s’applique à toutes les destinations.

Dépôt des dossiers en général en novembre pour des missions de recherche à l’étranger en 2019.  Formulaire à télécharger sur le site du CNRS

 

 

Contrats doctoraux avec mobilité internationale

 

L’InSHS ouvre un appel à candidature pour l’attribution de 4 contrats doctoraux de 36 mois en automne pour un dépôt du dossier est en général mi-décembre. L’objet de l’appel est d’examiner des dossiers soumis par un encadrant ou des co-encadrants habilités à diriger une thèse dans une école doctorale, qui proposent un sujet de doctorat.

Ces dossiers doivent toujours être conçus sur le principe d’un montage scientifique élaboré en commun entre une unité de recherche en France dont le CNRS est tutelle ou co-tutelle et une unité de recherche à l’étranger comme l’Irasec, dans laquelle les doctorants devront obligatoirement séjourner 20 mois. Des sujets impliquant plusieurs unités à l’étranger sont recevables. Toutes les disciplines des sciences humaines et sociales sont éligibles.

Pour les sujets retenus, les encadrants se chargent de piloter le recrutement du doctorant, après validation de la candidature par l’InSHS. Le contrat doctoral débute au  1er octobre de l’année suivante. Le sujet proposé doit faire l’objet d’une thèse avec une première inscription à la rentrée universitaire 2019. Les dossiers directement soumis par des doctorants ne seront pas évalués.