>Accueil

Conférence

Rural Development In Urban Age

Christine Cabasset à Semarang“Rural Development In Urban Age:
Do Rural-Urban Linkages Matter?”

6 – 7 août 2019, Semarang (Indonésie)

Invitée par l’université Diponegoro – UNDIP (Semarang, Indonésie), Christine Cabasset a participé à la 4e conférence internationale sur le développement régional “Rural Development in Urban Age: Do Rural-Urban Linkages Matter?” les 6 – 7 août 2019 au centre de convention de l’hôtel Putra Jasa avec une présentation intitulée « Tourism and Environment: Sharing Success, Risks and Resilience? ».

Bénéficiant du soutien du BAPPEDA (Agence indonésienne de l’aménagement et du développement régional) et inaugurée par Dr. Muhammad Dimyati, Directeur général pour le renforcement de la recherche et du développement du ministère de la Recherche, de la Technologie et de l’Enseignement supérieur, la conférence était organisée par le laboratoire du développement régional et de la gestion environnementale (LAREDEM) du Département de l’aménagement urbain et régional de l’UNDIP (faculté d’engineering). Si certaines présentations, dont celles des quatre key-note speakers, ont porté sur des approches plus générales (dont celle sud-est asiatique et indonésienne de la part de Christine Cabasset), la plupart (dont celles de nombreux étudiants et jeunes chercheurs) s’inscrivaient dans le cadre spécifique de Java Centre. Une des provinces les plus peuplées de l’archipel, elle concentre quelques villes, comme Semarang et Surakarta (Solo) qui ont fait l’objet d’une politique urbaine significative et visible visant à l’amélioration des centres villes (et à l’élévation générale des infrastructures dans le cas de Semarang affectée par la subsidence), et surtout un tissu dense de communes rurales. Ces dernières sont marquées par une agriculture parfois en souffrance du fait d’aléas météorologiques, par l’industrialisation (unités de production du célèbre batik par exemple) qui génère régulièrement des problèmes environnementaux, ou encore par le tourisme. Les temples bouddhique de Borobudur et hindous de Prambanan et de Dieng drainent en effet une importante activité touristique. Les conférenciers ont visité le village de Ponggok sorti de la pauvreté grâce au dynamisme local avec des activités nautiques élaborées dans une piscine naturelle. Les thèmes ci-dessus, à l’instar de la gouvernance, la résilience, la pauvreté, la santé et l’environnement, sont quelques-uns des sujets qui ont été explorés lors de cette conférence qui réunissait environ 400 intervenants et participants.

   

Avec deux enseignantes-chercheuses de l’UNDIP, Wiwandari Handayani et Mada Sophianingrum, Christine Cabasset est allée à Yogyakarta les 8 et 9 août rejoindre une équipe composée d’une trentaine d’étudiants (étudiants et jeunes professionnels) sous la direction du professeur Bakti Setiawan, responsable du programme de Master du Département Architecture et Urbanisme et de quatre urbanistes et architectes français de l’association Kotalab (association de professionnels français de l'urbanisme œuvrant à  l'échange de bonnes pratiques avec l'Indonésie) et formée à l’occasion de deux semaines d’atelier urbain. Elle a assisté avec intérêt aux restitutions, par quatre groupes d’étudiants, des travaux effectués sur le quartier de Kota Baru sur les thèmes notamment de la mobilité, du logement social, de l’environnement et du développement économique. Outre des enseignants d’UGM et de l’UNDIP, participaient au jury la mairie de Yogyakarta, la Compagnie nationale des chemins de fer, l'union indonésienne des urbanistes et l'ordre des architectes d'Indonésie. Les panneaux réalisés par les étudiants seront exposés dans le hall de la mairie.