>Accueil

Revue de presse

Coup d'État au Myanmar (2)

< Retour au début

30 avril 2021
Près de 200 Birmans sont arrêtés par les autorités thaïlandaises pour avoir tenté de traverser illégalement la frontière entre les deux pays.

L’ASEAN entame des négociations avec les États-Unis et la Chine afin d’obtenir un soutien pour ses efforts visant à résoudre la crise au Myanmar.

Échec du Conseil de sécurité de l’ONU à conclure un accord concernant la crise au Myanmar lors d’une réunion à huis-clos. Les diplomates rapportent que l’envoyée spéciale de l’ONU, Mme. Christine Schraner Burgener, s’est vue refuser l’accès au territoire birman et que la proposition d’accord rédigée par le Royaume-Uni a été rejetée par la Chine ainsi que la Russie. On dénombre près de 760 civils tués par la police et l’armée birmane depuis le coup d’État (selon l’Assistance Association for Political Prisoners - AAPP).

Article : Article de journal    Article de journal   Article de journal   Article de journal

1er mai 2021
Selon le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), la moitié de la population du Myanmar (soit 25 millions de personnes), pourrait vivre dans la pauvreté d’ici 2022. Ce constat résulte de la combinaison de la pandémie de covid-19 dans le pays et du coup d’État du 1er février 2021 et la répression associée. Le diplomate Achim Steiner (administrateur du PNUD), considère que cette double crise pourrait réduire à néant les efforts du Myanmar observés depuis 2005.

Article : Article de journal

2 mai 2021
Des milliers d’opposants à la junte manifestent à travers tout le Myanmar et demandent un « printemps révolutionnaire ». Les manifestations ont lieu à Rangoun (capitale économique), mais également à Mandalay (centre), et dans l’État Shan (nord-est). Vers 10h du matin, la répression de ces manifestations fait au moins un mort à Hsipaw (État Shan).

Le gouvernement chinois fait don de 500 000 doses du vaccin Sinovac à la junte birmane. Ces doses réceptionnées à Rangoun sont destinées aux hôpitaux à travers le pays selon le commandant en chef des services de défense. Suite à ce don, des milliers de birmans expriment, sur les réseaux sociaux (notamment sur la page de l’ambassade chinoise au Myanmar), leur refus du vaccin et leur désapprobation totale de la politique de Pékin vis-à-vis de la junte.

Article : Article de journal    Article de journal

3 mai 2021
La Kachin Independence Army (KIA), abat un hélicoptère de l’armée birmane qui était en opération au-dessus de Momauk dans l’État Shan (nord-est). Information confirmée par le colonel Naw Bu de la KIA.

Article : Article de journal

4 mai 2021
Le quotidien d’informations Le Monde révèle le maintien d’activités économiques de la part du groupe pétrolier français Total au Myanmar. La compagnie pétrolière qui exploite depuis 1998 le champ gazier de Yadana (au large des côtes birmanes), rémunère la junte birmane grâce notamment à des montages financiers. Le principal mécanisme utilisé par Total passe par la Moattama Gas Transportation Company (MGTC), société domiciliée dans un paradis fiscal (Bermudes), et propriétaire du pipeline acheminant le gaz du gisement de Yadana. Total en tant que premier actionnaire de MGCT maximise ses profits et reverse une part de ses bénéfices à la Myanmar Oil and Gas Enterprise (MOGE), une agence du ministère de l’Énergie liée à la junte. Suite au coup d’État militaire, 120 000 documents officiels de l’administration birmane ont fuité, permettant aux journalistes français de mettre en lumière cette affaire.

La junte renforce les restrictions d’accès à l’information dans le pays en interdisant la télévision par satellite selon un communiqué de Human Rights Watch. Le gouvernement militaire annonce que dès ce mardi 4 mai 2021, l’usage d’une parabole pour capter la télévision satellitaire risquera encourt jusqu’à un an d’emprisonnement ou une amende de 320 $ US. Cette interdiction fait partie de l’intense stratégie de censure que mène la junte depuis le coup d’État. Depuis ce dernier, au moins 71 journalistes ont été arrêtés (dont 48 sont encore en détention) selon l’UNESCO et l’Assistance Association for Political Prisoners (AAPP).

Article : Article de journal    Article de journal   Article de journal   Article de journal   Article de journal    Article de journal

5 mai 2021
Des entreprises chinoises du secteur de l’énergie contractées pour construire des centrales électriques au Myanmar stoppent leurs projets et certaines pensent à se retirer du pays face à l’instabilité politique et aux menaces de sanctions internationales. Parmi elles, l’entreprise VPower apparaît comme une entreprise collaborant étroitement avec la junte birmane à travers le conglomérat Myanmar Economic Holdings Limited (MEHL), contrôlé par l’armée. Cette situation soulève des inquiétudes quant à l’approvisionnement de la Birmanie en électricité.

Le National Unity Government (NUG), du Myanmar, gouvernement d’opposition à la junte au pouvoir, annonce la création d’une armée (People’s Defense Force -PDF). Cette milice armée vise, selon le communiqué de Khin Ma Ma Myo, vice-ministre de la Défense du NUG, à mettre un terme à la guerre civile longue de 70 ans dans le pays ainsi qu’à protéger la population birmane contre les exactions menées par l’armée régulière (Tatmadaw). La PDF précède le projet de création d’une armée fédérant l’ensemble des groupes armées des minorités ethniques de Birmanie : la Federal Union Army.

Près de 200 ONG dont Amnesty International et Human Rights Watch demandent au Conseil de sécurité de l’ONU d’imposer un embargo sur les armes à destination de la junte militaire au pouvoir au Myanmar. Opposition de la Chine et de la Russie face à cette demande.

Article : Article de journal    Article de journal   Article de journal   Article de journal

7 mai 2021
Alexander Feldman, le directeur du US-ASEAN Business Council demande au président Biden la convocation d’un envoyé spécial pour le Myanmar. Ce dernier pourrait alors aider à résoudre la crise socio-politique au Myanmar en coordonnant la diplomatie sous l’égide des États-Unis au niveau de l’ASEAN.

Article : Article de journal

8 mai 2021
Un communiqué de la junte diffusé par la télévision d’État le samedi 8 mai 2021 stipule que le gouvernement d’opposition (le National Unity Government - NUG), sa branche armée (People’s Defense Army - PDF), ainsi que le Pyidaungsu Hluttaw Representative Committee (CRPH), groupe de politiciens de l’opposition, sont officiellement listés en tant qu’« organisations terroristes ».

Article : Article de journal

10 mai 2021
L’avocat de Aung San Suu Kyi, Maître Khin Maung Zaw, précise qu’un juge a ordonné la présence de cette dernière au tribunal le 24 mai 2021 lors de l’ouverture de son procès. L’ancienne cheffe du gouvernement birman, déposée par le coup d’État militaire, n’a pas été vue publiquement depuis cette date.

Plus de 11 000 universitaires suspendus après avoir manifesté contre la junte selon l’association Myanmar Teachers’ Federation.

Article : Article de journal    Article de journal

11 mai 2021
Htar Htet Htet, une ancienne reine de beauté ayant représenté le Myanmar lors du concours Miss Grand International en Thaïlande en 2013, annonce via Twitter et Facebook qu’elle prend les armes contre la junte.

Article : Article de journal    Article de journal   Article de journal

12 mai 2021
Amnesty International confirme par la voix de sa vice-directrice pour l’Asie du Sud-Est, Emerlynne Gil, la condamnation à trois ans de prison ferme pour le journaliste Min Nyo du média Democratic Voice of Burma (DVB). Ce dernier est condamné pour son travail d’investigation dans la Birmanie post coup d’État. Min Nyo avait été arrêté le 3 mars 2021 à Pyay dans la région de Pégou (100 km au nord de Rangoun).

Article : Article de journal

13 mai 2021
La junte militaire birmane annonce la mise en place de la loi martiale (article 419 de la Constitution birmane), dans la ville de Mindat à l’ouest de l’État Chin (région frontalière avec l’Inde). Cette décision intervient après des attaques contre un poste de police et une branche de la Myanma Economic Bank par des forces anti-juntes survenues le 12 et le 13 mai 2021.

Article : Article de journal

14 mai 2021
L’envoyée spéciale de l’ONU pour le Myanmar, Christine Schraner Burgener, rencontre le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-ocha ainsi que le ministre des Affaires étrangères Don Pramudwinai à Bangkok. Cette rencontre se déroule afin de trouver des solutions concernant la crise politique en Birmanie. Lors de cet entretien, Prayuth Chan-ocha garantit que l’État thaïlandais prendra en charge les réfugiés birmans dans les zones frontalières et qu’aucun ne sera renvoyé vers le Myanmar.

Le ministre japonais des Affaires étrangères, Toshimitsu Motegi, confirme la libération de Yuki Kitazumi, un journaliste japonais détenu à Rangoun depuis le 18 d’avril 2021. Le ministre annonce également une aide alimentaire de 4 millions $ US pour la Birmanie.

Article : Article de journal    Article de journal

16 mai 2021
Prise par l’armée birmane (Tatmadaw), de la ville de Mindat (État Chin). Cette prise fait suite à d’intenses combats entre une milice anti-junte locale, la Chinland Defense Force (CDF), et la Tatmadaw. Selon le porte-parole de la CDF, le groupe rebelle s’est replié dans la forêt mais compte contre-attaquer prochainement. Toujours selon la CDF, l’assaut sur Mindat a fait cinq victimes civiles. Cette offensive de la Tatmadaw est dénoncée par l’ambassade américaine à Rangoun via un tweet du 15 mai 2021.

La Chinland Defense Force donne l’assaut contre une soixantaine de soldats de l’armée birmane sur la route Hakha-Falam alors que ces derniers se trouvent dans quatre véhicules en direction de Hakha. Six soldats de l’armée birmane sont tués lors de l’échange de tirs.

Thuzar Wint Lwin, candidate représentant la Birmanie au concours de Miss Universe organisé aux États-Unis (Floride), s’exprime contre la junte lors de la compétition. Dans une vidéo diffusée lors des phases finales du concours, Thuzar Wint Lwin tient les propos suivants : « Our people are dying and being shot by the military every day, I would like to urge everyone to speak about Myanmar. As Miss Universe Myanmar since the coup, I have been speaking out as much as I can ».

Le pape François préside une messe spéciale pour le Myanmar depuis l’autel de la Basilique Saint Pierre au Vatican. Le pape appelle le peuple birman à garder la foi, à rester uni et à ne pas céder à la haine.

Article : Article de journal    Article de journal   Article de journal   Article de journal   Article de journal   Article de journal

17 mai 2021
Le Department of the Treasury’s Office of Foreign Assets Control (OFAC) des États-Unis impose des sanctions contre seize individus et une entité affiliés à la junte birmane. Parmi les seize personnes visées par ces sanctions, treize sont des membres-clés de l’armée birmane selon l’OFAC. L’entité ciblée quant à elle est le State Administration Council (SAC), organe politique créé par la junte au lendemain du coup d’État. Les sanctions prises consistent en un blocage des avoirs et des intérêts détenus par les officiers birmans aux États-Unis.

Article : Article de journal

18 mai 2021
Report du vote de l’Assemblée générale de l’ONU pour une résolution demandant la suspension de la vente d’armes à la junte birmane selon des diplomates de l’Assemblée. Selon les mêmes sources, ce report a pour but de gagner plus de soutiens en vue du prochain vote.

Article : Article de journal

19 mai 2021
Selon l’ONG Assistance Association for Political Prisoners (AAPP), le nombre de personnes tuées par la junte s’élève à 807 personnes. Toujours selon l’AAPP, depuis le coup d’État, 5 270 personnes ont été arrêtées dont 4 174 sont actuellement en détention.

Article : Article de journal

20 mai 2021
Une délégation militaire birmane menée par le général Maung Maung Kyaw, commandant en chef de l’armée de l’air, est en visite à Moscou. Cette visite, confirmée par un représentant de l’ambassade birmane en Russie au média The Moscow Times, a lieu dans le cadre de l’exposition d’hélicoptères HeliRussia (qui se déroule du 20 au 22 mai 2021).

Le média birman Irrawaddy révèle le fait que l’âge limite de 65 ans pour les postes de commandant en chef et vice-commandant en chef de l’armée birmane a été repoussé en février 2021 par le Defense Department Council, soit quelques jours après le coup d’État. Ceci permet au général Min Aung Hlaing de rester au pouvoir après le mois de juillet prochain.

Article : Article de journal    Article de journal  

21 mai 2021
Le président de l’Union Election Commission de Birmanie nommé par la junte, Thein Soe, déclare que la Ligue nationale pour la démocratie (LND), parti d’opposition de Aung San Suu Kyi, doit être dissoute et ses principaux cadres jugés pour trahison. Thein Soe justifie ces propos par l’évocation de fraudes de la part de la LND lors des élections législatives de novembre 2020.

Le journaliste japonais Yuki Kitazumi confirme la pratique de la torture sur les prisonniers politiques au Myanmar lors d’une conférence de presse en ligne organisée par le Foreign Correspondents' Club Japan. Yuki Kitazumi a été écroué du 18 avril au 14 mai 2021 dans la prison d’Insein à Rangoun.

Interviewé par le média Nikkei, Toshimitsu Motegi, le ministre des Affaires étrangères du Japon, met en garde la junte birmane contre un éventuel arrêt de l’aide accordée par le Japon à la Birmanie si la junte persiste à utiliser la force contre des populations civiles. Le Japon fait partie des plus grands investisseurs au Myanmar (selon Nikkei, le pays a reçu 1,74 milliards $ US d’aide japonaise en 2019).

Article : Article de journal   Article de journal   Article de journal

22 mai 2021
La Myanmar Teachers’ Federation rapporte que la junte suspend 125 900 professeurs des écoles suite à leur ralliement au mouvement de désobéissance civile.

Article : Article de journal

23 mai 2021
Le média birman Khit Thit rapporte des affrontements entre les forces de sécurité birmanes et une alliance de groupes ethniques opposée à la junte dans la ville de Muse, principal point de passage sur la frontière sino-birmane.

Dans une interview accordée à la chaîne de télévision hongkongaise Phoenix Television, le général Min Aung Hlaing rassure les investisseurs chinois en affirmant que les attaques sur des entreprises chinoises à Rangoun en mars dernier n’ont rien à voir avec une haine de la Chine par la population mais qu’elles sont liées à des raisons politiques.

Article : Article de journal   Article de journal

24 mai 2021
Les médias officiels de la junte birmane rapportent que la cour martiale du pays condamne à 20 ans de prison assortis de travaux forcés 28 personnes suite à des attaques perpétrées en mars 2021 contre 32 entreprises chinoises dans la région de Rangoun. Ces attaques ont généré une perte de 36,89 millions $ US selon l’ambassade de Chine à Rangoun.

Première apparition publique de Aung San Suu Kyi depuis février 2021 lors de l’ouverture de son procès à Naypidaw. Min Min Soe, l’un des avocats d’Aung San Suu Kyi, rapporte au média birman Frontier Myanmar qu’Aung San Suu Kyi a déclaré lors de cette apparition que la Ligne nationale pour la démocratie (LND), continuerait à exister tant que le peuple existera.

Arrestation du journaliste américain Danny Fenster (éditeur du magazine Frontier Myanmar) à l’aéroport de Rangoun alors qu’il allait prendre un vol vers la Malaisie.

Christine Schraner Burgener (UN) déclare lors d’une conférence de presse en ligne que le scénario d’une guerre civile au Myanmar est probable car plusieurs groupes anti-junte sont en train de s’armer à travers le pays.

Article : Article de journal    Article de journal   Article de journal   Article de journal   Article de journal

26 mai 2021
Les membres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), décident d’exclure le Myanmar de l’assemblée annuelle de l’OMS à Genève.

Le groupe pétrolier français Total annonce la suspension de ses paiements à la junte birmane via les actionnaires de Moattama Gas Transportation Company (MGTC), société transportant du gaz depuis le gisement offshore de Yadana vers la Thaïlande.

Article : Article de journal   Article de journal

27 mai 2021
Le numéro deux de la Shanni Nationalities Army (SNA), le général Sao Khun Kyaw, meurt suite à des blessures par balle infligées par des militaires de la Tatmadaw le 26 mai 2021, selon le colonel Hsur Sai Tun, porte-parole de la SNA.

Dans un communiqué, Amnesty International appelle la junte birmane à annuler les charges contre les journalistes (que ceux-ci soient en détention ou non). Emerlynne Gil, vice directrice de recherche régionale souligne que les journalistes, du fait de leur mission d’information sur la situation au Myanmar, se retrouvent en première ligne.

U Myint Swe, juriste et dirigeant du parti Union Solidarity and Development Party est tué par balle par deux personnes à moto dans la ville de Bilin (sud de l’État Môn), selon un communiqué du parti.

Article : Article de journal   Article de journal   Article de journal

29 mai 2021
Un groupe de juristes se réclamant du gouvernement d’opposition à la junte (National Unity Government - NUG), signe un accord avec le groupe ethnique rebelle Chin National Front afin de « détruire la dictature » selon un communiqué du NUG.

Article : Article de journal

30 mai 2021
L’ONG Assistance Association for Political Prisoners (AAPP) rapporte que 840 personnes ont été tuées par la junte birmane depuis le coup d’État et que 5 529 personnes ont été arrêtées (dont 4 409 sont toujours en détention).

L’armée birmane annonce l’extension jusqu’à la fin du mois de juin de la suspension des opérations militaires contre des groupes ethniques armés. Le communiqué précise toutefois que l’usage de la force par la Tatmadaw peut avoir lieu si la sécurité de l’État est menacée. Selon le communiqué, cette extension vise à faciliter les pourparlers entre l’armée, les groupes ethniques signataires du Nationwide Ceasefire Agreement (NCA - octobre 2015), et les groupes non-signataires en vue d’obtenir l’adhésion de ces derniers et de ramener la paix en Birmanie.

Article : Article de journal   Article de journal

31 mai 2021
Un communiqué du gouvernement d’opposition à la junte (le National Unity Government - NUG), informe que Aung San Suu Kyi et l’ex-président Win Myint sont transférés par la junte de leur domicile à Naypyidaw (où ils sont assignés à résidence) vers une destination pour l’heure inconnue. Par ce communiqué le NUG exprime également sa vive inquiétude quant à la sécurité des deux leaders de l’opposition.

Article : Article de journal

1 juin 2021
Réouverture des écoles pour la première fois depuis le coup d’État malgré les appels au boycott par le mouvement d’opposition à la junte.

Article : Article de journal

2 juin 2021
Le média Democratic Voice of Burma (DVB) rappelle que le journaliste Aung Kyaw est détenu depuis maintenant deux ans. Ce dernier a été arrêté dans la ville de Myeik (sud du Myanmar), et jugé selon une loi, datant de l’époque coloniale, criminalisant la dissidence envers l’armée.

Article : Article de journal

3 juin 2021
Peter Maurer, le président du Comité International de la Croix-Rouge (CICR), rencontre le chef de la junte birmane Min Aung Hlaing à Naypyidaw et formule deux demandes clés : la reprise des visites aux prisonniers par les équipes du CICR et plus d’accès pour les équipes humanitaires aux zones de conflit. Il insiste également sur la fin des violences sur les populations civiles et sur le respect du droit international par les forces de sécurité birmanes.

Autour de 400 manifestants pro-démocratie manifestent contre la junte dans le centre-ville de Rangoun selon les informations du média Reuters. Zayar Lwin, un activiste, explique que les manifestations sont plus difficiles à organiser dans les villes telle que Rangoun du fait du dispositif sécuritaire mais qu’elles vont continuer.

Article : Article de journal   Article de journal

3 - 5 juin 2021
Erywan Pehin Yusof, second ministre des Affaires étrangères du Brunei et Lim Jock Hoi, secrétaire général de l’ASEAN rencontrent le chef de la junte Min Aung Hlaing à Naypyidaw. Ce dernier confirme la tenue d’élections une fois que la situation au Myanmar sera redevenue « normale ». Erywan Pehin Yusof appelle le chef de la junte à libérer tous les prisonniers politiques et évoque la question de l’aide humanitaire en Birmanie.

Article : Article de journal   Article de journal

5 juin 2021
Au moins 20 personnes tuées par la Tatmadaw lors de heurts entre les militaires et la population dans le village de Hlayse (delta de l’Ayeyarwady).

Rencontre entre l’ambassadeur chinois au Myanmar Chen Hai et le chef de la junte Min Aung Hlaing dans la ville de Nayby, précèdant la réunion des ministres des Affaires étrangères Chine-ASEAN qui se déroulera le 7 juin dans la municipalité de Chongqing. Au cours de l’entrevue avec Chen Hai, Min Aung Hlaing assure ce dernier que la junte s’engage à assurer la stabilité de la Birmanie et son développement économique. De son côté, Chen Hai déclare que le gouvernement chinois a la volonté de continuer à jouer un rôle constructif au Myanmar et qu’il soutient la mise en œuvre du consensus en cinq points entre l’ASEAN et la Birmanie.

Article : Article de journal   Article de journal

7 juin 2021
Réunion des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN et de leur homologue chinois Wang Yi dans la ville de Chongqing (Chine). La question de la mise en œuvre du consensus en cinq points de l’ASEAN est soulevée. La ministre indonésienne des Affaires étrangères Retno Marsudi confirme que ce « consensus » est la mission la plus importante de l’ASEAN et que le soutien de la Chine dans ce processus est primordial. Cette dernière met en avant son rôle essentiel dans la résolution de la crise au Myanmar. Toutefois, le retard de mise en œuvre des « 5 points » est notamment mis en exergue par les ministres des Affaires étrangères de Singapour et de Malaisie. Le ministre birman des Affaires étrangères, Wunna Maung Lwin, défend le plan de restauration de la démocratie présenté en février par la junte.

Min Min Soe, un des avocats d’Aung San Suu Kyi, annonce que le début du procès de cette dernière est prévu le 14 juin et devrait durer jusqu’au 26 juillet et que la leader de la Ligue nationale pour la démocratie sera également entendue lors d’un procès séparé pour sédition qui doit débuter le 15 juin prochain.

Article : Article de journal   Article de journal   Article de journal   Article de journal

8 juin 2021
Selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères chinois, le ministre Wang Yi annonce à son homologue birman Wunna Maung Lwin que la Chine soutiendra toujours la Birmanie dans le choix de sa propre voie de développement.

Article : Article de journal

10 juin 2021
Selon le média Global New Light of Myanmar, l’ancienne directrice du programme birman d’immunisation contre le covid-19, Htar Htar Lin, est arrêtée suite à des accusations de collusion avec le gouvernement d’opposition (National Unity Government - NUG) mais également pour sa participation au mouvement de désobéissance civile.

Le principal avocat d’Aung San Suu Kyi rapporte que les autorités birmanes ouvrent de nouvelles enquêtes pour corruption contre elle. Selon la Commission anti-corruption, Aung San Suu Kyi est accusée de mésusage d’un terrain pour l’association caritative Daw Khin Kyi Foundation (qu’elle présidait), et d’avoir illégalement accepté 600 000 $ US et 11,4 kilogrammes d’or.

Article : Article de journal   Article de journal

11 juin 2021
Les médias nationaux contrôlés par la junte rapportent l’arrestation de 638 suspects par les autorités birmanes. Parmi eux, il est précisé que 49 personnes sont arrêtées pour incendie, 61 pour meurtre, 256 pour port d’arme illégal et 272 pour actes terroristes.

Dans un communiqué, Michelle Bachelet, Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, appelle l’ASEAN et d’autres États influents à intensifier la diplomatie régionale afin de trouver une résolution à la crise au Myanmar. Le communiqué insiste également sur la nécessité d’instaurer le dialogue avec le gouvernement d’opposition à la junte (le National Unity Government - NUG) et la société civile birmane.

Article : Article de journal   Article de journal

14 juin 2021
Libération du journaliste états-unien Nathan Maung suite au retrait des chefs d’accusation pesant sur lui selon son avocat. Ce journaliste était emprisonné au sein de la prison d’Insein (Rangoun) depuis mars dernier.

Dans une lettre rédigée le 28 mai, l’ambassadeur du Myanmar auprès de l’ONU, Kyaw Moe Tun, appelle les Nations Unies à prendre des mesures efficaces contre la junte. Selon ce dernier, le manque d’efficacité de la communauté internationale encourage le régime militaire à continuer de perpétrer des crimes au Myanmar.

Article : Article de journal   Article de journal

15 juin 2021
Le groupuscule paramilitaire Karenni National Defence Force (KNDF), dans l’État Kayah, annonce par un communiqué un cessez-le-feu temporaire suite aux appels des communautés locales d’arrêter les combats ayant fait plus de 100 000 déplacés.

Article : Article de journal

17 juin 2021
Le journaliste américain Danny Fenster, détenu depuis le 24 mai 2021 à la prison d’Insein (Rangoun), apparait pour la première fois depuis son arrestation au sein d’une cour spéciale selon un communiqué du média Frontier Myanmar. Le journaliste accusé de dissidence doit réapparaître au tribunal le 1er juillet prochain.

Article : Article de journal

18 juin 2021
L’Assemblée générale de l’ONU adopte une résolution condamnant les violences commises par la Tatmadaw depuis le coup d'État, appelant à la libération des personnes incarcérées arbitrairement et empêchant l'afflux d'armes dans le pays. Cette résolution est adoptée avec 119 pays pour, 36 abstentions (dont la Chine, mais aussi l’Indonésie) et un contre (la Biélorussie).

Article : Article de journal

20 juin 2021
L’avocat de Pyae Lyan Aung, un gardien de but de l’équipe de football birmane ouvertement opposé à la junte, déclare que le sportif va demander l’asile politique auprès des services de l’immigration d’Osaka (Japon) le mardi 22 juin 2021. Cette demande d’asile intervient suite au geste anti-junte effectué par Pyae Lyan Aung lors d’un match contre le Japon le 28 mai dernier.

Le média affilié à l’État birman MRTV relate l’arrivée à Moscou du chef de la junte Min Aung Hlaing en vue de participer à une conférence sur la sécurité (Moscow Conference for International Security).

Article : Article de journal   Article de journal


21 juin 2021
L’Office of Financial Sanctions Implementation (Royaume Uni) ajoute trois entités à sa liste d’organismes visés par des sanctions financières. Parmi elles se trouvent deux entreprises accusées de financer la junte (Myanmar Pearl Enterprise et Myanmar Timber Enterprise), ainsi qu’un organisme public (State Administration Council).

L’Union européenne impose des sanctions financières à 8 individus, 3 entreprises et une organisation de vétérans de guerre de Birmanie pour leurs liens avec la junte au pouvoir. Ces mesures de restriction signées par les ministres des Affaires étrangères de l’Union lors d’un sommet au Luxembourg vise principalement les secteurs du bois et des pierres précieuses. L’objectif principal de ces mesures est de limiter les capacités de la junte birmane de tirer une rente des ressources naturelles du pays.

Article : Article de journal   Article de journal   Article de journal

22 juin 2021
Heurts dans la ville de Mandalay entre la Tatmadaw et un nouveau groupe paramilitaire anti-junte dénommé le Mandalay's new People's Defence Force (MPDF). Le média contrôlé par la junte Myawaddy Television rapporte que 4 membres de la milice sont tués lors des combats et 8 arrêtés. Le capitaine de la MPDF, Tun Tauk Naing, rapporte que d’autres combats auront lieu prochainement.

L’agence de presse russe RIA rapporte que le ministre de la Défense russe Sergei Shoigu propose au chef de la junte birmane Min Aung Hlaing un renforcement des liens militaires entre leurs deux pays.

Nouvelle apparition de Aung San Suu Kyi devant un tribunal militaire à Naypyidaw. La leader de la Ligue nationale pour la démocratie est entendue dans le cadre de son accusation de sédition tel que le rapporte son avocat The Maung Maung.

Article : Article de journal    Article de journal    Article de journal

24 juin 2021
Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU (UN OCHA) rapporte que les combats et la violence au Mynamar est à l’origine de près de 230 000 personnes déplacées.

Article : Article de journal

28 juin 2021
Khin Maung Zaw, l’avocat de Aung San Suu Kyi, annonce que le procès de cette dernière supposé se terminer à la fin du mois de juillet 2021 pourrait durer plus longtemps que prévu. En effet, avec 23 témoins du côté de l’accusation, la date initialement prévue semble illusoire pour Khin Maung Zaw.

Article : Article de journal

29 juin 2021
Publication en ligne d’une étude de l’ONG Global Witness soulignant les capacités de financement de la junte birmane par la contrebande du jade majoritairement issu des mines de l’État Kachin dans le nord du Myanmar. En effet, tel que le révèle cette publication, le commerce du jade est entre les mains de l’armée birmane (Tatmadaw) et de sociétés proches du pouvoir. L’étude met également en exergue le fait que certains groupes anti-junte à l’instar de la Kachin Independence Organisation/Army (KIO/A) ou de la United Wa State Army/Party (UWSA/P), se financent grâce au trafic du jade.

Article : Article de journal

30 juin 2021
Le major général Zaw Min Tun annonce au média Irrawaddy la libération de plus de 2 296 détenus à travers tout le Myanmar. Il précise toutefois que ces libérations concernent seulement les personnes ayant manifesté pacifiquement contre le régime, les leaders des manifestations restent quant à eux en détention.

Article : Article de journal

1er juillet 2021
Than Zaw Aung, l’avocat du journaliste américain Daniel Fenster emprisonné depuis le 24 mai 2021, annonce que ce dernier va bien et que son procès pour diffusion d’informations allant à l’encontre de la junte est repoussé au 15 juillet 2021.

Des centaines de manifestants se réunissent à Rangoun et brûlent des uniformes de l’armée birmane (Tatmadaw) afin de protester contre le coup d’État ayant eu lieu cinq mois plus tôt. Lors de ces manifestations, la principale revendication fut le retour de la démocratie dans le pays.

Antonio Guterres, le secrétaire général de l’ONU, exhorte les militaires birmans au pouvoir à libérer Aung San Suu Kyi et le président Win Myint. Antonio Guterres appelle également à la libération des citoyens birmans détenus de manière arbitraire, tel que son porte-parole Eri Kaneko le rapporte aux médias.

Article : Article de journal   Article de journal   Article de journal

2 juillet 2021
Le secrétaire d’État américain Antony Blinken déclare dans un communiqué que le Département du Trésor impose des sanctions sur 22 individus dont quatre ministres du gouvernement militaire birman (blocage des avoirs sur le territoire des États-Unis). Parmi les ministres ciblés se trouvent Chit Naing (ministre de l’Information), Aung Naing Oo (ministre pour l’Investissement), Myint Kyaing (ministre du Travail et de l’Immigration) et Thet Thet Khine (ministre du Bien-être social).

Article : Article de journal

3 juillet 2021
L’AFP rapporte que des manifestants dans les villes de Rangoun et Mandalay brûlent des portraits du leader de la junte Min Aung Hlaing et organisent ses fausses funérailles. Ces manifestations ont lieu alors que le chef de l’armée birmane fête ses 65 ans ce jour.

Article : Article de journal

2-4 juillet 2021
Au moins 10 civils tués lors d’affrontements entre des groupuscules anti-junte et l’armée birmane dans le canton de Depayin (region de Sagaing, centre du Myanmar) selon les informations de l’AFP. Le 4 juillet des habitants de Depayin rapportent un total de 31 morts dont 27 membres de la milice anti-junte Depayin People’s Defense Group.

Article : Article de journal   Article de journal   Article de journal

6 juillet 2021
Lors d’un déplacement à Jakarta, le ministre des Affaires étrangères russe Sergueï Lavrov déclare que le gouvernement russe soutient l’effort diplomatique mené par l’ASEAN afin de résoudre la crise au Myanmar. Sergueï Lavrov souligne le fait que le consensus en cinq points validé lors du sommet spécial de l’ASEAN du 24 avril 2021 doit être la base de la résolution de cette crise.

Min Min Soe, l’avocat de la leader de l’opposition Aung San Suu Kyi, déclare que cette dernière a reçu une vaccination complète contre le covid-19.

Article : Article de journal   Article de journal

7 juillet 2021
Manifestations dans plusieurs grandes villes du Myanmar en hommage à la contestation étudiante de 1962 contre la junte du général Ne Win, symbole de la genèse du pouvoir des militaires dans le pays. Selon l’AFP, ces manifestations réunissent une centaine de personnes à Rangoun ainsi qu’à Mandalay et dans la région de Sagaing.

Article : Article de journal

10 juillet 2021
Padoh Saw Taw Nee, porte-parole du groupe opposé à la junte Karen National Union (KNU), annonce que le général Ner Dah Bo Mya et le lieutenant Saw Ba Wah sont temporairement suspendus suite au massacre de 25 ouvriers en mai 2021.

Article : Article de journal

12 juillet 2021
Le commissionnaire Khin Maung Oo de la Commission électorale de Birmanie (nommée par l’armée) présente lors d’une conférence de presse le résultat de plusieurs mois d’enquête sur d’éventuelles fraudes durant les élections législatives de novembre 2020. Selon la Commission, 11,3 millions de bulletins de vote sont non recevables car entachés.

Article : Article de journal

13 juillet 2021
La junte birmane ajoute quatre chefs d’accusation de corruption supplémentaires contre Aung San Suu Kyi selon son avocat Khin Maung Zaw. Ces nouvelles accusations pourraient amener la leader de la Ligue Nationale pour la Démocratie à être emprisonnée pendant plus d’une décennie selon Khin Maung Zaw.

Article : Article de journal

14 juillet 2021
Ari Ben-Menashe, un lobbyiste israélo-canadien engagé par les membres de la junte birmane pour les représenter à Washington et dans d’autres capitales, annonce qu’il cesse ses activités avec les généraux birmans car les sanctions prises à leur encontre pourraient l’empêcher d’être payé.

Lors d’une vidéoconférence avec les ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN, le secrétaire d’État américain Antony Blinken déclare que le gouvernement des États-Unis s’inquiète de la situation au Myanmar et il appelle l’Association à agir afin de faire cesser les violences et de restaurer la démocratie dans le pays.

Article : Article de journal   Article de journal

16 juillet 2021
La chaîne de télévision MRTV rapporte l’explosion d’une bombe artisanale devant les bureaux de l’Electric Power Corp. à Mandalay faisant au total sept blessés.

Article : Article de journal

19 juillet 2021
L’Organisation internationale du travail (OIT) estime dans un rapport que le secteur de l’emploi s’est contracté d’environ 6 % au second trimestre 2021 en comparaison avec le quatrième trimestre de 2020, soit une perte d’emploi pour près de 1,2 millions de personnes. Ces pertes d’emploi concernent tous les secteurs d’activité selon l’OIT mais touchent particulièrement les secteurs de l’hôtellerie, du tourisme et de la construction.

Article : Article de journal   Article de journal

20 juillet 2021
Zaw Min Tun, porte-parole de la junte annonce le décès de Nyan Win, ancien porte-parole et proche de la leader de la Ligue nationale pour la démocratie Aung San Suu Kyi. Nyan Win est décédé des suites du covid-19 alors qu’il était détenu à Rangoun.

Article : Article de journal

21 et 23 juillet 2021
Alexander Mikheev, le directeur de l’agence russe Rosoboronexport chargée d’exporter les armes produites en fédération de Russie, confirme que l’État russe coopère étroitement avec le Myanmar dans le domaine de l’armement. Le 23 juillet, le média allemand Deutsche Welle souligne que Dmitry Shugayev, chef du service fédéral de la Russie pour la coopération militaire et technique, annonce que la Russie entend exporter des avions de combat Su-30 et Yak-130 vers la Birmanie.

Article : Article de journal   Article de journal   Article de journal

23 juillet 2021
Un porte-parole du ministère des Affaires étrangères du Royaume-Uni rapporte au média Reuters que la junte birmane entend convoquer un nouveau diplomate à la tête de l’ambassade du Myanmar à Londres. Cette nomination d’un diplomate de rang inférieur (chargé d’affaires par intérim), contourne les dispositions de la Convention de Vienne de 1961 qui prévoient que le pays hôte d’une ambassade doit donner son aval lors de la nomination d’un nouvel ambassadeur mais pas d’un diplomate au statut moins élevé. Un groupe de défense des droits de l’Homme basé au Royaume-Uni (Myanmar Accountability Project) annonce que ce diplomate choisi par la junte est Htun Aung Kyaw, ancien pilote de chasse de la Tatmadaw.

Article : Article de journal   Article de journal

Jalina Porter, porte-parole du Département d’État des États-Unis, annonce que le secrétaire d’État Antony Blinken prend l’engagement lors d’un échange téléphonique avec la gouverneure du Michigan Gretchen Whitmer, État d’origine du journaliste Danny Fenster détenu au Myanmar depuis le mois de mai, de libérer le journaliste.

Article : Article de journal

Des manifestions de détenus ont lieu au sein de la prison d’Insein à Rangoun contre les conditions d’incarcération et l’aggravation de la situation liée au covid-19. Des slogans anti-junte pouvaient être entendus dans des vidéos faites par des riverains et relayées sur les réseaux sociaux. Selon Chan Nyein Kyaw, vice-directeur du Département des prisons du Myanmar, une émeute a commencé mais la direction de la prison a accepté les demandes des prisonniers après négociations à savoir un meilleur accès aux soins et aux équipements sanitaires (masques notamment).

Article : Article de journal   Article de journal

24 juillet 2021
Le colonel Naw Bu, porte-parole de la Kachin Independence Army, annonce par un communiqué de presse que le groupe rebelle du nord du pays a reçu 10 000 doses de vaccin contre le covid-19 en provenance du Yunnan (République populaire de Chine). Naw Bu ne précise pas toutefois de quel vaccin il s’agit ni la date précise de cette livraison.

Article : Article de journal   Article de journal

Lloyd Austin, le secrétaire à la Défense des États-Unis, critique les actions de la junte birmane contre son peuple qu’il qualifie « d’inacceptable » lors d’une conférence à Singapour dans le cadre d’une tournée sud-est asiatique (Singapour, Philippines, Vietnam). Il rappelle également l’importance du rôle de l’ASEAN et du consensus en cinq points dans le processus de négociations et annonce que le gouvernement étasunien entend travailler étroitement avec ses partenaires sud-est asiatiques afin d’apporter une solution à cette crise.

Article : Article de journal

26 juillet 2021
Thein Soe, le président de la commission électorale du Myanmar, annonce que les résultats des élections de novembre 2020 (remportées par la Ligue nationale pour la démocratie) sont annulés. Selon Thein Soe, le parti d’Aung San Suu Kyi aurait profité de la pandémie de covid-19 en usant des restrictions sanitaires à son avantage pour gagner des voix. Il précise également que selon l’enquête de la commission électorale, 11 millions de fraudes ont été relevées.

Article : Article de journal

28 juillet 2021
Le général Min Aung Hlaing annonce dans un discours qu’il souhaiterait une plus grande coopération de la part de la communauté internationale, en particulier des pays-membres de l’ASEAN et des « pays amis » afin d’aider la Birmanie dans sa lutte contre le covid-19, dont la fourniture de vaccins, tel que le rapporte le média Global New Light of Myanmar. Il appelle à ce que la production et les donations de vaccins au pays doivent continuent.

Article : Article de journal

1 août 2021
Le général Min Aung Hlaing annonce lors d’un discours télévisé la tenue d’élections d’ici août 2023 et la volonté de la junte de collaborer avec l’ASEAN. Le général souligne que ces élections seront justes et que le multipartisme sera privilégié afin d’établir une Union du Myanmar basé sur la démocratie et le fédéralisme. Dans son discours, Min Aung Hlaing précise que sa préférence concernant le diplomate que l’ASEAN entend envoyer prochainement en Birmanie va au vice-ministre des Affaires étrangères thaïlandais Virasakdi Futrakul. Le général insiste également sur la qualification de « terroriste » des mouvements anti-junte et mentionne que les militaires n’entendent pas collaborer avec le gouvernement d’unité nationale.

Article : Article de journal

2 août 2021
Le porte-parole de l’ONU, Stéphane Dujarric, annonce que la Birmanie essaye de gagner du temps à travers les déclaration de la junte du 1er août. Le diplomate souligne la précarité de la situation dans le pays, liée à la fois à cette crise politique mais également à la situation sanitaire qui peut déstabiliser l’ensemble de la région.

Article : Article de journal

3 août 2021
Kyaw Moe Tun, l’ambassadeur birman auprès de l’ONU, envoie une lettre au secrétaire-général des Nations Unies, Antonio Guterres, dans laquelle il rapporte des crimes de guerre commis par le régime de Min Aung Hlaing. Kyaw Moe Tun précise que 40 corps ont été retrouvés en juillet dans la localité de Sagaing dans le nord-ouest de la Birmanie. Le diplomate accuse l’armée birmane d’avoir torturé et tué 16 personnes à Sagaing autour des 9 et 10 juillet avant que 10 000 civils fuient la zone. Il ajoute que 13 autres corps ont été retrouvés dans cette localité les 26 et 28 juillet (dont celui d’un adolescent de 14 ans). Kyaw Moe Tun déclare que le moment est venu pour le Conseil de sécurité de l’ONU de prendre des mesures contre la junte.

Article : Article de journal   Article de journal

4 août 2021
Les ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN nomment le second ministre des Affaires étrangères du Brunei, Erywan Yusof, envoyé spécial en Birmanie. Ses principales missions étant de permettre le dialogue entre la junte et l’opposition mais également la planification d’une assistance humanitaire dans le pays. Le ministre indonésien des Affaires étrangères, Retno Marsudi, souligne que Erywan Yusof devra-devrait avoir accès à tous les acteurs politiques birmans (les membres de la junte et ceux de l’opposition, y compris Aung San Suu Kyi).

Article : Article de journal

6 août 2021
Les organisations de la société civile birmanes expriment par un communiqué réunissant 413 groupes leur déception envers les décideurs de l’ASEAN et leur manque d’actions politiques inclusives pour la Birmanie, rejetant de fait la nomination d’Erywan Yusof en tant qu’envoyé spécial au Myanmar. Les groupes civils birmans précisent que le gouvernement d’unité nationale (opposé à la junte) aurait dû être consulté concernant la nomination du diplomate brunéien.

Article : Article de journal

6, 7 et 10 août 2021
Deux ressortissants birmans sont arrêtés à New York le 6 août pour avoir planifié une attaque contre l’ambassadeur birman auprès de l’ONU, Kyaw Moe Tun. Cette attaque, planifiée avec un fournisseur d’armes à la junte thaïlandais basé en Thaïlande, prévoyait de blesser ou de tuer Kyaw Moe Tun. Au centre de cette attaque, le souhait de substituer à ce dernier, un ambassadeur pro-junte. Le 10 août, le quotidien Global New Light of Myanmar (contrôlé par la junte) rapporte que le gouvernement militaire n’a rien à voir dans cette affaire.

Article : Article de journal   Article de journal

21 au 28 août 2021
Un envoyé spécial chinois, Sun Guoxiang, qui se dit être un acteur clé dans les négociations de paix au Myanmar entre le gouvernement militaire et les groupes ethniques armés, rencontre le chef de la junte et d'autres responsables lors d'une visite inopinée.

Article : Article de journal

28 août 2021Une douzaine de milices des Forces de défense populaire (PDF – People's Defense Force) de différentes régions forment une alliance pour affronter collectivement l’armée. Ces groupes sont principalement basés dans les régions de Sagaing, Mandalay et Magway, dans les États Chin, Kachin et d’autres États ethniques.

Article : Article de journal   Article de journal

23 au 29 août 2021
Plus de 30 000 habitants d'environ 30 villages du canton de Pauk, dans la région de Magwe, fuient leurs maisons en raison des raids de la junte, selon les villageois. Des centaines de soldats ont attaqué des villages et quadrillé les zones forestières à la recherche de combattants de la résistance civile dans le sud du canton.

Article : Article de journal

31 août 2021
Un camion transportant des soldats de la junte birmane est bombardé par des assaillants non identifiés dans le canton de Hlegu, dans la région de Yangon. L'attaque survient après qu’une huitaine d’explosions ont secoué la ville, visant plusieurs postes policiers de contrôle routier.

Article : Article de journal

La famille du journaliste américain Danny Fenster lance un appel pour sa libération, alors qu’il s’agit de son 100e jour d'emprisonnement par le régime militaire de Yangon. Le journaliste, travaillant pour Frontier Myanmar, a été arrêté le 24 mai à l’aéroport de Yangon pour « diffusion de fake news ».

Article : Article de journal

1er septembre 2021
Une délégation militaire conduite par le général adjoint Soe Win, vice-président du Conseil d'administration de l'État (SAC - State Administration Council) se rend en Russie pour assister à la cérémonie de clôture des Jeux militaires internationaux de 2021 à l'invitation du ministre russe de la Défense. Selon des médias russes, Moscou a vendu pour 2,3 milliards de dollars d'armes à la junte birmane pendant ce voyage.

Article : Article de journal

2 septembre 2021
Le gouvernement britannique annonce de nouvelles sanctions envers le magnat birman Tay Za, propriétaire de l’empire Htoo Group of Companies, qui a soutenu financièrement et fourni des armes à la junte militaire. Le gouvernement britannique a déclaré qu'il gèlerait tous les actifs détenus par Tay Za et ses sociétés et lui interdirait d'entrer au Royaume-Uni.

Article : Article de journal

Le fils et le frère de U Ko Ni, un ancien administrateur de la circonscription n°20 de Chaung Daung (canton de Myingyan dans la région de Mandalay) sont attaqués à leur domicile par la Tatmadaw. U Ko Ni a été inculpé en vertu de l’article 505 (a) du code de procédure pénal par le Conseil militaire pour avoir participé au mouvement de désobéissance civile. Son fils a succombé à ses blessures à l’hôpital Myingyan.

Article : Article de journal

5 septembre 2021
Les résistants pro-démocrates birmans déclarent avoir tué au moins 23 soldats du gouvernement en plusieurs jours de combats près de la frontière chinoise. Les premiers affrontements ont éclaté à Mongko, dans l'État Shan, le 28 août, lorsque les troupes de la junte ont tenté de s'emparer d'une base de l'Armée de l'Alliance démocratique nationale du Myanmar (MNDAA).

Article : Article de journal

1er au 5 septembre 2021
Une délégation du ministère pakistanais de la Défense se rend au Myanmar, sans annonce officielle. Les entretiens avec les chefs militaires du Myanmar auraient porté sur des équipements militaires de haute technologie, la réparation et l'entretien des avions ainsi que sur les munitions navales. Des membres de la police birmane devraient participer à une formation au Pakistan ce même mois. Le Myanmar a acheté des avions de combat JF-17 au Pakistan par le passé et serait actuellement en négociation pour construire des modèles de troisième génération sous licence.

Article : Article de journal

7 septembre 2021
Le régime militaire du Myanmar nie avoir accepté l'appel à un cessez-le-feu de quatre mois lancé le 6 septembre par l'envoyé spécial de l’ASEAN, Erywan Yusof.

Article : Article de journal

Les autorités militaires du Myanmar libérent de prison le moine bouddhiste ultranationaliste, Ashin Wirathu, après avoir abandonné les accusations de sédition déposées à son encontre sous le régime du gouvernement d'Aung San Suu Kyi.

Article : Article de journal

Le gouvernement d'unité nationale du Myanmar (NUG) déclare la guerre à la junte militaire et dévoile une nouvelle stratégie visant à faire pression sur cette dernière, notamment par l'action des milices et des forces ethniques et exhortant les administrateurs nommés par la junte à quitter les postes gouvernementaux. Les Forces de défense populaire locales ont reçu pour instruction de cibler et de prendre le contrôle des ressources militaires de la junte dans leurs zones respectives, tout en protégeant la vie et les biens de la population.

Article : Article de journal   Article de journal

8 septembre 2021
Reporters sans frontières (RSF) demande la libération immédiate et inconditionnelle de Ma Thuzar, une journaliste détenue arbitrairement depuis son arrestation le 1er septembre sans raison claire à Yangon, après avoir passé quatre mois à se cacher. Ma Thuzar, qui travaillait pour l'agence Myanmar Pressphoto et le Friday Times News Journal, a déclaré à RSF avant son arrestation avoir filmé nombre des principales manifestations déclenchées par le coup d'État militaire. C'est en partie à cause de ses vidéos, diffusées en direct sur les réseaux sociaux du Friday Times, que ce média a été fermé le 16 avril 2021.

Article : Article de journal

Les tours de télécommunication appartenant à l'armée birmane sont la cible de vandalisme suite à la déclaration du gouvernement d'unité nationale (NUG) appelant à une guerre défensive nationale contre le régime militaire. Au moins 14 pylônes de télécommunications appartenant à Mytel, opérateur contrôlé par l’armée, ont été détruits depuis l'annonce du NUG.

Article : Article de journal

9 septembre 2021
Mort du vétéran Karen et général Saw Pila Sein. Saw Pila Sein, 75 ans, était un commandant important de l'Armée de libération nationale Karen (KNLA), promu au grade de général en 2004.

Article : Article de journal

11-12 septembre 2021
Une douzaine de civils sont tués par les forces de la junte dans les régions de Magwe, Sagaing et Rangoun. Le 12 septembre, les forces de la junte tuent deux frères dans le canton de Taungdwingyi, dans la région de Magwe, après la destruction d'une antenne de télécommunications appartenant à l'opérateur Mytel, contrôlé par la junte. Des résistants au régime militaire déclarent dans un communiqué que les soldats ont torturé les deux villageois pendant leur interrogatoire.

Article : Article de journal

12 septembre 2021
358 organisations de la société civile locale et internationales basées en Birmanie, en Asie, en Europe et aux États-Unis exhortent les pays membres de l'ONU à conserver l'actuel ambassadeur du Myanmar aux Nations Unies en tant que représentant légitime du pays malgré la tentative du régime militaire de le remplacer.

Article : Article de journal

13 septembre 2021
Pour raison de santé, l'ex-dirigeante birmane Aung San Suu Kyi n'est pas présente à la réouverture de son procès pour “violation des restrictions sanitaires liées au Covid-19 et pour importation illégale de talkies-walkies" après huit semaines de suspension d’audience. Par ailleurs, Aung San Suu Kyi, dément les rumeurs selon lesquelles elle aurait eu des entretiens avec les dirigeants de la junte au cours des deux derniers mois.

Article : Article de journal   Article de journal

U Aung Myo Min, ministre des droits de l'homme du NUG (gouvernement d'unité nationale), déclare sur Facebook que des preuves « des massacres et des crimes de guerre » de la junte seront soumises au Conseil des droits de l'homme des Nations Unies ce mois-ci. Selon lui, les militaires auraient tué 112 personnes en trois mois dans la région de Sagaing.

Article : Article de journal

Entre le 10 et le 13 septembre, plus de 80 tours de télécommunications appartenant à une coentreprise (joint venture) entre l'armée birmane et le ministère de la Défense vietnamien ont été détruites par les forces de résistance civiles à travers le pays.

Article : Article de journal

14 septembre 2021
Les États-Unis et la Chine négocient un accord qui empêchera les dirigeants militaires du Myanmar de prendre la parole à l'Assemblée générale des Nations Unies la semaine prochaine, contrariant ainsi leurs tentatives d’obtenir une reconnaissance sur la scène internationale. Dans le même temps, U Kyaw Moe Tun (ambassadeur de la Birmanie auprès des Nations Unies) conserve son siège mais ne représentera pas le gouvernement d'unité nationale et doit s'abstenir de dénoncer la prise de pouvoir par l'armée. L'accord a été approuvé de manière informelle par des représentants de l'Union européenne, de la Russie et par des membres de l'ASEAN, selon Foreign Policy. La décision concernant le siège du Myanmar à l'ONU est reportée à novembre.

Article : Article de journal   Article de journal

15 septembre 2021
La société-mère norvégienne de l'opérateur de télécommunications Telenor Myanmar déclare qu'elle ne peut pas maintenir sa présence en Birmanie, car cela l'obligerait à aider le régime militaire à surveiller ses clients.

Article : Article de journal