Accueil > Français > Actualités > Publications > Article

De l’autre côté de la frontière. Quelles formes de socialisation dans un contexte de désocialisation totalitaire ?

Article

François Robinne vient de publier un article dans le dernier numéro de la revue Anthropologie et sociétés (Vol. 47, n° 3, « Solidarités et tensions »), dans lequel il donne une analyse des événements en cours en Birmanie.

Lire l’article.

Le franchissement de la frontière est au centre de cette réflexion ; dit ainsi, sans autre précision, rien que de très commun, en anthropologie, à toute forme de changement social. Le fait de l’envisager dans ce qui suit en regard du contexte dictatorial et de son poids sur la société birmane lui donne une portée plus dramatique, faite de parcours de vies brisées et de départs au transnational, dont la Birmanie contemporaine est coutumière. Dans sa dimension la plus quotidienne envisagée ici, le franchissement se découvre polymorphe, à la fois idéologique, générationnel et territorial. L’approche multisituée — Birmanie, Thaïlande, France — auprès d’une « Génération Z » pour qui le critère d’âge s’avère être secondaire tend à montrer que si le coup d’État militaire du 1er février 2021 est ressenti comme une fragmentation, tout à la fois du pays et de sa population, il produit paradoxalement une forme d’adhésion communautaire — ou sentiment d’appartenance commune — autour de valeurs traditionnelles revisitées. En ce sens, la problématique de la répression totalitaire comme catalyseur et accélérateur du changement social se veut de portée plus globale que la seule Birmanie prise ici pour étude de cas.

26 avril 2024