Accueil > Français > La recherche > Annuaire

Loïs BASTIDE

Chercheur statutaire

Loïs BASTIDE

lois.bastide irasec.com

Logo HAL - archive ouverte Logo ORCID Logo Scopus Logo Google scholar Logo Cairn

 

Loïs Bastide est docteur en sociologie de l’Ecole Normale Supérieure de Lyon. Il est Maître de Conférence de sociologie à l’Université de la Polynésie française où il a été directeur du Département de Lettres, Langes et Sciences Humaines de 2018 à 2020. Il est chercheur associé à la Maison des Sciences de l’Homme du Pacifique (UAR 2503) où il dirige, depuis 2017, le programme de recherche « Saisir le changement social en Polynésie française : Institutions, populations, territoire ». Il s’intéresse aux nouvelles migrations internationales, à la question du risque, à la violence comme phénomène social, aux catastrophes et à la gestion des crises sanitaires, à partir de terrains d’enquête situés en Asie du Sud-Est, en Polynésie française et en Europe.

Depuis 2004, Loïs Bastide conduit des recherches sur les migrations de travail indonésiennes, internes d’abord, puis internationales, vers la Malaisie et Singapour. En délégation CNRS à l’IRASEC depuis le 1er septembre 2022, il développe le projet de recherche « Re-politiser le transnational : migrations féminines et politiques migrantes entre l’Indonésie, Kuala Lumpur et Singapour ». Le projet vise à produire une sociologie politique des nouvelles migrations de travail régionales en mettant en évidence des processus de subjectivation politique, générés par l’épreuve de la migration, de nouvelles arènes publiques, structurées autour de la question migratoire, et des politiques publiques, nationales et transnationales, visant à réguler ces circulations.

 

Sélection bibliographique

 

  • 2022. ‘Incorporating Transnational Labour : Migration Rent, Combined Relocation, and Offshore Production Networks in Malaysia’. Migration Studies 9, no. 3 (1 September 2021) : 1250–68. https://doi.org/10.1093/migration/mnz041.
  • 2022. ‘Internationalisation des marchés du travail et mobilisation de la rente migratoire en Malaisie’. In Malaisie contemporaine, edited by David Delfolie, Nathalie Fau, and Elsa Lafaye de Micheaux, 307–24. Bangkok, Thaïlande, France : IRASEC.
  • 2020. ‘Les nouvelles migrations de travail en Asie du Sud-Est insulaire : du commerce transnational de la main-d’œuvre entre l’Indonésie, la Malaisie et Singapour’. Hérodote 171, no. 1 (2020) : 153–67.
  • 2017. ‘Affects et Subjectivation Politique’. Migrations Société, no. 2 : 85–99.
  • 2015. Habiter Le Transnational : Espace, Travail et Migration Entre Java, Kuala Lumpur et Singapour. Lyon : ENS éditions.
  • 2015. ‘Faith and Uncertainty : Migrants’ Journeys between Indonesia, Malaysia and Singapore’. Health, Risk & Society 17, no. 3–4 : 226–45. https://doi.org/10.1080/13698575.20...
  • 2015. ‘Troubles dans le local : migrations transnationales et transformations culturelles à Java’. Critique internationale 66, no. 1 : 125–43.
  • 2014 ‘Globalizing Kuala Lumpur : Indonesian Migrant Workers, Urban Borderscapes and the Production of Metropolitan Spaces’. In Globalization and New Intra-Urban Dynamics in Asian Cities, edited by Natacha Aveline-Dubach, Jou Su-Ching, and Michael Hsing-Huang Hsiao. Taipei : NTU Press., 377–405.
  • 2013. ‘« Migrer, être affecté ». Émotions et expériences spatiales entre Java, Kuala Lumpur et Singapour’. Revue européenne des migrations internationales 29, no. 4 : 7–20. https://doi.org/10.4000/remi.6606.
  • 2011. ‘Singapore in the New Economic Geography. From Geographic Location to the Relocation of Economic Dynamics’. In Gateways to Globalisation : International Trading and Finance Hubs in East Asia, edited by François Gipouloux, 130–44. Northampton, Cheltenham : Elgar Publishing, 2011.